Vers le Congrès des Ceméa – Grenoble 2015 – Contribution de Conny Reuter

 La politique Sociale en Europe

Conny REUTER est secrétaire général de SOLIDAR, plate forme européenne qui travaille à faire progresser la justice sociale en Europe et dans le monde, en exprimant les préoccupations des organisations membres (dont les CEMEA) auprès des institutions européennes et internationales à travers les secteurs de la politique des affaires sociales, de la coopération et de l’éducation internationale. Militant de l’éducation populaire, il dessine à grands traits les enjeux de société qui traversent à la fois la France et plus largement l’Europe et le Monde en situant le rôle des associations d’éducation populaire dont les CEMEA.

Vers le Congrès des Ceméa – Grenoble 2015 – Contribution de Divina Frau Meigs

L’éducation au sein de la société numérique

Divina Frau Meigs, est directrice du Clémi (Centre de Liaison pour l’Éducation aux Médias et à l’Information, Canopé) et sociologue, professeur d’université, responsable de  la Chaire UNESCO « savoir devenir dans le développement numérique durable ». Elle attire l’attention sur l’enrichissement ou non de nos sociétés, par le numérique et se positionne pour « un internet des humains et non des objets ».
Dans ce contexte, elle pose les transformations nécessaires à mettre en œuvre dans la formation des jeunes au moment où « nous devenons des individus médias ». C’est un enjeu citoyen qui oblige à de nouvelles compétences.

 

Vers le Congrès des Ceméa – Grenoble 2015 – Contribution de Joëlle Bordet

Les jeunesses, un enjeu

Joëlle Bordet, psychosociologue, chercheuse au CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) est militante de longue date des Ceméa. Travaillant depuis des années sur la question des Jeunesses, elle interpelle aujourd’hui les Ceméa sur leur manière d’accueillir les jeunes, notamment leur présence/absence au sein des quartiers.
Selon son point de vue, Il y a urgence à agir- en tant que société civile, pour co-construire avec les jeunes et les pouvoirs publics une réelle politique de la jeunesse !

Vers le Congrès des Ceméa – Grenoble 2015 – Contribution de Philippe Meirieu

Éducation, urgence collectif

Philippe Meirieu est professeur en sciences de l’éducation. C’est un compagnon de route des mouvements pédagogiques. Après avoir présenté les éléments saillants du contexte actuel, il met en avant la construction du bien commun face à la montée des individualismes. Il alerte les associations d’éducation populaire sur leur glissement vers une logique de service et de guichet qui les éloignerait de la construction du collectif.
L’urgence selon lui est « de retrouver les vertus du collectif hétérogène dans ce qu’il a d’essentiel pour former une société démocratique et construire du lien social ».

Vers le Congrès des Ceméa – Grenoble 2015 – Contribution de Pierre Tournemire

 Laïcité et République

Pierre Tournemire est Vice-président de la Ligue de l’Enseignement. Il a piloté avec les Ceméa et les Francas, la conception du site « la laïcité à l’usage des éducateurs ».  Porteur de cette question fondamentale depuis de longues années au sein de la Ligue et au-delà, il souligne les enjeux de la laïcité qui a à gérer aujourd’hui, la diversité.
Il appelle les mouvements laïques à être plus présents dans les quartiers. « Les chemins de l’émancipation et de la liberté doivent être conduits ensemble ».

Vers le Congrès des Ceméa – Grenoble 2015 – Contribution de Roger Ferreri

Santé mentale, la folie sous contrôle