Journée d’étude et de réflexions sur l’identité des animateurs

Le 25 Juin 2013, les CEMEA et la DRJSCS de Haute Normandie ont proposé une journée d’étude et de réflexions sur l’identité professionnelle des animateurs avec le concours de la ville d’Elbeuf sur Seine.

Òuverture de la journée par:

Jacques MURAT, Directeur Régional de la Jeunesse des Sports et de la Cohésion Sociale,

Djoudé MERABET, Maire d’Elbeuf sur Seine,

Mina FADLI, Directrice des CEMEA de Haute-Normandie.

http://www.dailymotion.com/video/x19w9jf

 

Avec les Interventions de:

Philippe Segrestan

Chargé d’études au Centre d’Analyse des Formations, des Emplois et Métiers de l’Animation et du Sport.

Bien que les pratiques de l’animation et le personnage de l’animateur fassent partie de la culture française, la spécificité de l’animation du point de vue des métiers et des emplois reste parfois floue. Les caractéristiques de ce champ professionnel sont suffisamment avérées pour qu’un panorama puisse en être dressé…

Magalie BACOU

Docteure en sociologie, Chargée de recherche, IUT Carrières sociales Toulouse 2 – Figeac et Université de Toulouse II Le Mirail.

Les métiers de l’animation connaissent une dynamique de professionnalisation par l’adhésion à un socle de valeurs communes, la formalisation d’outils de travail et la coopération avec d’autres groupes professionnels, puis le développement de filières professionnelles spécifiques. Néanmoins, l’analyse de ces dimensions montre qu’elles sont traversées par des tensions autour de la définition du contenu et du sens du travail d’animation, conduisant à s’interroger sur le risque potentiel d’une déprofessionnalisation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *