Parures pour dames

L’expérience menée de novembre 2006 à mai 2007 au Petit Palais,Musée des Beaux-arts de laVille de Paris, est l’exemple même d’une activité de médiation qui réunit des personnes de cultures différentes grâce à la couture. Au Petit Palais,en saris ou en jeans,décolletées ou voilées,douze femmes participent à « l’atelier de la désobéissance » proposé par la créatrice de mode Sakina M’sa. Inspirées par les peintures du musée et incitées par la styliste à se rebeller contre «le convenu»,ces femmes,sans emploi,transforment de vieux habits donnés par Emmaüs. Un pantalon et une chemise deviennent une robe, une jupe connaît une nouvelle vie en veste… Pendant que les fils se tissent, les langues se délient.Tout en travaillant, Malika, Sara,Adriana et leurs camarades se racontent à travers leurs vêtements. Au fur et à mesure que leurs robes prennent forme, les femmes se dévoilent. Lors des rencontres hebdomadaires, une séance sur deux débute en salle, face aux œuvres, pour permettre aux participantes de découvrir quelques facettes des collections du Petit Palais.Accompagnées par une conférencière et une conteuse, ces femmes de tous horizons ont découvert intimement quelques chefs d’œuvre de la peinture occidentale à travers quatre thèmes en rapport avec le vêtement : matières et contrastes, motifs et couleurs, le montré, le caché.

Voir un extrait du film

Voir la fiche sur www.festivalfilmeduc.net et télécharger le dossier pédagogique

Commander le film

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *